Visite de la galerie "mystère" de l'Oratoire


Grâce aux informations d'Alain, nous avons organisé avec Jean-Luc
une visite sur les lieux le 25/09/2004 afin d'observer cette fameuse galerie.
Pourquoi a t'elle été construite? Quelle était son utilisation ?
Ci-dessous les photos souvenirs de cette sympathique matinée.


1 - En direction du Plan du Pont. Suivez la flèche.

2 - Position du ponceau. En arrière plan le bassin versant.

3 - Vallon 100m en amont de la galerie

4 - La piste d'accès au réservoir du Canal de Provence a coupé le vallon. Deux buses de 300mm ont été mises en place pour collecter l'eau ... de tout le bassin versant.


5 - En contrebas de la piste, après avoir écarté les branches, nous apercevons l'entrée de la galerie.... encombrée d'objets divers.



6 - L'eau et la vase rendent les 50m de prospection difficile et hasardeuse par ce côté. Une lueur vers le milieu dans la voute nous fait comprendre qu'il y a une cheminée d'accès.


7 - Nous trouvons au milieu de la végétation la cheminée qui va nous permettre de voir à partir du milieu de la galerie. Nous déplions l'échelle de 6m afin de descendre.

 



8 - L'échelle est en place et il n'en reste pas beaucoup au dessus du sol !

 



9 - Jean-Luc dégage la cheminée d'accés



10 - Le voila dans la galerie avec les pieds au ras de l'eau 5m plus


11 - Il découvre la galerie côté sud de 2,20m de large, 4,00m de haut environ avec des piedroits en pierres maçonnées et une voute en plein cintre en briques de terre cuite. L'entrée (photo 3) se situe à 25m de la cheminée.


12 - A 2m de notre point d'accès la paroi est aménagée pour recevoir une martelière qui permet d'arrêter l'eau et les déblais sur une certaine hauteur.


13 - Sous nos pieds 50cm d'eau environ et ??? cm de vase



14 - La cheminée d'accès de 1,40m x 1,50m est supportée par des arcs cintrées en briques de terre cuite


15 - La galerie côté nord est obstruée partiellement au fond au niveau de la voute. La longueur totale à partir de ce point est également de 25m



16 - Chacun son tour pour la visite

 


17 - Ouvrage maçonné anonyme en bordure de route

 


18 - Ouvrage de 12m de long, 0,70m de large et 1,50m de haut entièrement réalisé en pierre

19 - La voute est entièrement réalisée en dalles de pierre


20 - Tiens ! La voute de la galerie a été découpée de part en part pour faire traverser le ruisseau ! Dans la paroi de remplissage un tuyau de 150mm a été posé pour ??? Mystère !



21 - La paroi de remplissage côté nord semble avoir été détruite partiellement par la poussée de l'eau qui s'accumule au nord de la galerie -> n° 22


22 - L'extrémité de la galerie qui se trouve sous la route, est bouchée. L'eau ne peut pas s'évacuer et ne peut remonter que dans le ruisseau au dessus -> n°21
Existe-il une évacuation bouchée sous le niveau de l'eau ?

23 - La photo est prise dans l'alignement de l'évacuation théorique de la galerie.
La limite de la route situe la fin de la galerie.
Celle-ci était-elle raccordé sur le canal du Moulin Premier qui passait à proximité ?


Les caractéristiques de la galerie permettent à celle-ci de stocker plus de 400m3, ce qui n'est pas négligeable

Cette petite visite est plus une "question ...question" qu'une "question .. réponses".
Nous allons continuer à enquêter pour essayer de trouver la réponse !

Hypothèse au 15/01/2006 :
Nous constatons :
--- que le Muat (torrent qui recueille les eaux du bassin versant du Plan du Pont) a été détourné volontairement de son écoulement naturel pour longer le pied de la colline en direction de l'Oratoire. Il récupère également les eaux du canal en béton provenant de l'écluse sur le Gapeau lorsque le moulin du Plan du Pont ne fonctionne pas.
--- que l'état de la galerie que nous visitons est une "aberration hydraulique". Initialement il y avait obligatoirement une sortie au fond de la galerie. Peut-être y est-elle encore mais obstrué et non visible suite à l'état d'abandon.
Nous pouvons supposer :
--- que vu les difficultés d'avoir suffisamment de l'eau pour faire fonctionner les moulins (d'après les écrits), il peut avoir été conçu de récupérer "toutes les eaux disponibles" sur le parcours du canal ; et donc les eaux provenant des bassins versants.
--- que la galerie "mystère" pourrait trés bien ressembler à ce l'on appelle aujourd'hui "un déversoir d'orage" afin de donner un débit d'eau constant au canal tout en permettant une réserve de 400m3 environ lors de précipitations importantes ou lors de l'arrêt des moulins.
--- que la cheminée centrale pouvait simplement permettre de nettoyer facilement l'intérieur de la galerie pour en extraire les limons à l'aide d'un palan.

Si en lisant cette page vous avez d'autres idées ou informations complémentaires, je suis preneur afin d'en faire profiter toutes les personnes qui sont passionnées par ce sujet. Merci d'avance.

 


Position de la galerie" mystère" qui est à l'extrémité d'un trés grand bassin versant
et qui se termine aujourd'hui ..... en cul de sac !!!
Rejoingnez t'elle le canal du Moulin 1er ???? - (zoom)

Que s'est-il passé après le gros orage du 17/05/2005

 


24 - L'orage a érodé le fond du vallon

25 - Les 2 buses de 300mm ont été colmatées par les alluvions (2 tas à gauche de la photo). Les déchets se sont collés au grillage de la clôture et la route est devenu ... un canal. La galerie, en contrebas, a reçu très peu d'eau.

26 - La clôture et les piquets ont été arrachés par le force du courant

27 - Ce torrent est tombé à 50m à l'ouest de la sortie de la galerie (sortie vers le centre/haut de la photo).

28 - Le courant de l'eau sort bien de part et d'autre de la galerie dans le fossé.


29 - Le torrent a pris de la largeur